Kenya - Masai Mara - Melting Pot Safari

A l’aube naissante, sur l’horizon rougeoyant, se découpe la silhouette fantôme d’un vieil éléphant mâle. A hauteur du marais de Musiara vous surprenez une troupe de lions. Melting Pot Safari
Du 2 au 13 juillet 2019
12 jours
1
3
juil

Pour une fois je délaisse le self drive Sud Africain pour un safari photo organisé dans le Masai Mara. Ça faisait quelque temps que j'échangeais via email avec Tony Crocetta pour pouvoir partir dans son camp que l'on m'avait chaudement recommandé, mais la vitesse de remplissage et les impératifs du boulot et des vacances avec ma fille font qu'à chaque fois je reportais à l'année suivante le départ.

Un voyage se libérant en janvier 2019, pour juillet de la même année. Ma fille ayant décidé de faire un voyage linguistique, tous les signaux étaient au vert pour enfin découvrir le Masai Mara.

La prise en charge du safari commence à la descente de l'aéroport, direction Roussel Housse. Guest housse tenue par des sœurs. C'est très courant en Afrique de l'est. Le confort est correct et la nourriture est bonne voire très bonne.

Roussel House
4
juil

Le lendemain départ de bonne heure pour le Masai Mara.

Le départ de Roussel House 

Les derniers 90 km se font sur une piste défoncée et vous mettent directement dans l'ambiance. Puis nous arrivons dans le camp qui nous servira de base pour les 10 prochaines journées

Le camp est idéalement situé au bord de la rivière Mara, avec les hippos pour bercer nos nuits. 
La tente au bord de la Mara 
Les toilettes sont à l'extérieur (il y a des toilettes sèches dans le tentes) 
 Les douches à l'extérieur aussi
La tente mess les repas seront pris en commun et seront très bon et la tente bar et informatique
4
juil

Le déroulement d'une journée se fait selon le plan si dessous :

  • Réveil à 5h45
  • Café et quelques gâteaux sec
  • Départ en safari à 6h30
  • Retour vers 12h00, premier triage des photos
  • Déjeuner à 13h00
  • On continue le triage ou sieste pour ceux qui ont du mal à dormir à cause des hippos
  • Départ en safari vers 16h00 et retour avant la nuit. Enfin ça c'est la règle mais selon les observations ça peut largement déborder on le verra plus tard
  • Il faut savoir que d'après le droit de travail du Kenya, il faut au minimum 4 heures de pause entre les deux safaris, ça ne parait pas comme ça mais c'est fatiguant pour les passagers alors pour le chauffeur (sleep)

Après un bon déjeuner, c'est partie pour le premier safari du voyage. Un petit mot sur les chauffeurs. Ils sont tous extraordinaire, ils arrivent à dénicher des trucs on se demande comment. Et comme le téléphone fonctionne très bien ça aide aussi. Mais ils se placent toujours à la perfection pour que l'on puisse prendre la meilleure photo possible, ils sont bien formés, ce qui n'est pas toujours le cas des autres chauffeurs. On s'en apercevra durant le séjour en regardant les autres.

Donc début du safari qui sera assez calme, on sera quatre dans la voiture avec le doyen de 84 ans, bravo à lui.

Nous verrons :

 Chacal
 Des girafes, dont un câlin d'un adorable girafon (c'est toujours plus beau les bébés) avec sa maman
 Des mangoustes rayées
 Un babouin avec un bébé de quelques jours à peine
 Une belle ombrette
Un pumba ou phacochère 
 Des topis
Des bébés hyènes 
 Héron mélanocéphale (Black-headed Héron)
Grue royale - Balearica regulorum - Grey Crowned Crane
 Un bébé gazelle de Thomson
Sa majesté l'éléphant 
Guêpier nain - Merops pusillus - Little Bee-eater 
Le Marabout d'Afrique - Leptoptilos crumenifer - Marabou Stork, certainement l'oiseau le plus moche d'Afrique.

Voilà qui conclut le premier safari à Masai Mara chez Melting Pot Safari

5
juil

Après une bonne nuit de sommeil ponctuée par les grognements des hippos nous voilà debout à 5h45 pour un départ à 6h30. Le petit déjeuner sera pris dans la savane.

Avant de continuer le safari, une petite présentation de la fine équipe

Impressionné par Guy le doyen du safari, il a une pêche.......
 Le doyen de 84 ans, une pêche de ouf et préparation du petit déjeuner dans la savane
 On commence notre safari par des hyènes avec leurs ados toujours aux aguets
Des aigles serpentaires avec un sunrise 
Des grues royales, il faut savoir que la nuit elles se posent sur des hauteurs car elles ne voient pas bien la nuit et ne peuvent ...
Un Pygargue vocifer ou Aigle pêcheur d'Afrique avec sa nourriture dans les serres un peu loin hélas 

Puis nous suivrons un magnifique serval, cet animal est impressionnant dans sa faculté à se cacher. Tu le vois se mettre dans fourré d'herbe juste devant toi et hop tu le vois plus :'( Et tu as toujours un brin d'herbe pour te gêner dans ta photo 😡

 Serval
 Sentinelle à gorge rose - Macronyx ameliae - Rosy-throated Longclaw
Queen of Kaboso dans une position qui semble inconfortable mais qui ne l’empêche pas de dormir 
 Un autre guépard avec aucune proie en vue, dommage 

C'est pas tout mais la matinée n'est pas encore terminée et nous avons observé déjà pas mal de scène, mais ce n'est pas finit. Nous rencontrons un couple de lion en pleine romance, le palpitant est au max. Donc madame monsieur (rien à voir avec l'eurovision)

Puis nous croiserons en vol un Circaète à poitrine noire, qui trop impatient voulant manger en vol en a perdu son déjeuner

Circaète à poitrine noire - Circaetus pectoralis - Black-chested Snake Eagle

Comme vous pouvez le voir finalement, il a récupéré sa pitance. C'est plus facile à prendre quand elle est déjà morte.

Nous repartons pour le safari de l'après midi, après une première matinée intense on se demande bien ce que l'on va découvrir maintenant. Le moral d'un safariste c'est les montagnes russes, si tu ne vois rien pendant 30 mn tu as le moral dans les chaussettes et il peut atteindre des sommets en l'espace de quelques secondes (ça sera une constante pendant tout le safari)

 Vautour africain - Gyps africanus - White-backed Vulture

Puis le toujours très joli Rollier à longs brins, toujours avec son air pas content

Rollier à longs brins - Coracias caudatus - Lilac-breasted Roller 

Suivi du joli Jabiru mâle, on le distingue par ses yeux noirs, alors que la femme à les yeux jaunes

Jabiru d'Afrique - Ephippiorhynchus senegalensis - Saddle-billed Stork 

On croisera la route d'un nouveau serval, je suis aux anges

Serval 

Des éléphants se chamaillant, à cette époque de l'année, ils sont plutôt rares. Mais la saison des pluies ayant été décalée de quelques semaines on les trouve en nombre, alors que ça devrait être le début de la grande migration des herbivores qui eux sont absents.

Eléphants 
Un waterbuck avec son petit 

L'après midi commence à toucher à sa fin, mais Ruto décide de nous amener voir des ados lion. Avec notre guide on à l'impression d'avoir un enfant émerveillé (en plus des 4 autres dans la voiture), il est aussi content que nous voir plus quand on découvre un truc extraordinaire. Sa joie est communicative et fait plaisir à voir

Lionceaux 

Mais que font maman et les taties, on était bien à joueur ici pourquoi partir. Elles partiront à la chasse au buffle et nous assisterons à une magnifique chasse bien conclue, ce qui nous fera rentré à la nuit 😇

Il est temps de rentrer au camp, Ruto sera resté jusqu'au dernier moment et nous ramènera au camp à la nuit tombée. Nous croiserons les rangers qui seront magnanimes pour le coup. Voilà la fin de la première journée complète de safari, vu tout ce que l'on à vu on se dit que les autres journées risquent d'être un peu fade.

Mais vous le saurez dans la suite du carnet 😉

6
juil

Nous voici partis pour une autre journée de safari. Mon camarade de chambrée à eu du mal à dormir avec le barouf des hippopotames vagabondant dans le camp qui ont couvert mes ronflements dixit , pour ma part ben j'ai bien dormi et ce sera le cas de toutes les nuits, ça fatigue un safari

Allez on commence par un couple de lion, mais au repos. Vous remarquez le nombre de mouche sur son museau

 Lion

Aigle ravisseur

 Aigle ravisseur - Aquila rapax - Tawny Eagle

La toujours gracile girafe, je les adore quand elles sont en train de boire.

Une lionne en train de nous observer

Un crocodile en train de faire la sieste, mais ça peut-être rapide un croco (chut)

Un Messager sagittaire, en train de chercher à manger.

Messager sagittaire - Sagittarius serpentarius - Secretarybird

Aigle martial

Aigle martial - Polemaetus bellicosus - Martial Eagle 

La thalasso made in mara, le buffle semble dans un état extatique

 Buffle

Puis nous arrivons sur une observation de la lionne avec ses petits de quelques semaines

Même si la journée ne fut pas aussi intense que la précédente, mais difficile de faire mieux (quoi que), nous avons fait de belles observations et de voir ses petites boules de poils en fin de journée suffit à mon bonheur

7
juil

Nous continuons par un nouveau safari, la routine s'installe safari, photo, dodo.

On commence par de jeunes lions un plus âgés que les précédents

Lionceaux 

Le téléphone sonne et nous sommes avertis d'une chasse en cours. On va pas faire durer le suspense

Vu les couleurs de la hyène tout le monde comprendra le sort funeste réservé à ce petit buffle. La mère reviendra plusieurs fois voir son petit, mais vu l'état. Par contre nous sommes arrivés en retard pour la mise à mort

Le repas des hyènes  

On finira par débusquer une famille de guépard, quand je dis "on " c'est plutôt le guide, nous on ne voit pas grand chose. Bon j'adore les guépards comme un peut tous les félins d'ailleurs 😀

 Famille de guépards

Le toujours aussi photogénique rollier à long brin, de face il a un air méchant qui me fait toujours rigoler

 Rollier à long brin

Un zèbre avec tous les piques bœufs du coin sur son dos

Il y en a un deuxième qui voudrait aussi les piques bœufs pour le débarrasser de ses parasites, mais comme ils sont tous pris, il se roulera dans l'herbe

 Zèbres

Le Bucorve du sud, pour une fois qu'il n'y a pas d'herbe pour me gêner, je suis trop loin pour bien saisir son repas

Bucorve du sud 

Dès éléphants avec l'orage qui gronde au loin

Eléphants 
Et l'arc en ciel au loin (j'ai carrément de très gros progrès à faire sur ce type de composition) 

Et vous croyez que c'est finit pour la journée ? Que nenni j'arrive avec une des stars du Masai Mara.

Je vous présente donc Romi, un des léopards emblématique du Mara au même titre que le lion Scarface qui est certainement le lion le plus connu au monde. Nous le chercherons longtemps sans arrivé à le trouver et forcement il a été vu dans d’excellentes conditions avec ses frères le lendemain de notre départ (c'est ça un safariste jamais rassasié)

Romi 

Je n'avais encore jamais vu un léopard monter sur son perchoir, c'était un des mes rêves (oui je sais je suis un grand rêveur) On observera cette scène deux fois

Romi, je monte, je descends je fais ma star 
Romi , quelle beauté
 Beauté fatale

En début de chasse, qui fera choux blanc sa proie l'ayant repérée.

 Début de chasse

Je n'ai pas pensé à prendre l'envers du décors, mais il y avait une vingtaine de voiture pour la suivre. Il n'y aucun autre animal qui cristallise autant l'attention qu'un léopard. Pour ceux qui se poserait la question, à ce rythme il aura bientôt plus de rêve, vous inquiétez pas je rêve de le revoir une autre fois

8
juil

A la sortie du camp, vous avez toujours de magnifique levé de soleil. Si vous avez un poil de chance vous pouvez capter de très beau moment avec des animaux passant dans le soleil. J'ai encore du travail pour réaliser de belle photo du sunrine

Aigle martial - Polemaetus bellicosus - Martial Eagle

Aigle martial 
Chacal dans la plaine 

Le toujours aussi photogénique rollier à long brin

Rollier à longs brins - Coracias caudatus - Lilac-breasted Roller 
 Lionne au déjeuner
Lions 

La très belle queen of kaboso

Une hyène dans toutes sa splendeur 😇

Tisserin à tête noire

Des Tisserin à tête noire autour du camp

Tisserin à tête noire - Ploceus melanocephalus - Black-headed Weaver 
Bébé crocodile 

Bébé buffle

Un vervet curieux 
Bébé éléphant 

Et pour finir la série des bébés les craquants lionceaux

Et pour finir sa majesté le roi de la savane

9
juil

Et nous voilà reparti dans notre routine quotidienne, mais ici personne ne s'en plein et ça fonctionne c'est pas comme les transports en IDF Incertain

On commence par une lionne dans le soleil levant

Lionne 

Deux grues royales, une décidera de partir, l'autre non.Donc retour au point de départ

Grue royale - Balearica regulorum - Grey Crowned Crane 
Grue royale Balearica regulorum - Grey Crowned Crane 

Nous partons voir si les petits chacals sont en dehors du terrier cette fois ci. Je vous laisse juger par vous même

Chacals 
 Chacals

Ils sont trop mignons. Une hyène en maraude fera fuir les petits dans leur terrier. Elle sera prise en charge par les adultes et ne demandera pas son reste

 Face à face

Nous retournons faire un petit coucou à la lionne avec ses petits

Ouch ça fait mal, faites des gosses qu'ils disent

La photo n'est pas super nette, ni super cadrée mais ça met dans l'ambiance

Quelques herbivores

Un crocodile au repos, ils sont souvent à glandouiller d'ailleurs

Une autre lionne avec ses petits a été aperçue et elle serait en train de les déplacer. Allons voir ça de plus prés

10
juil

Aujourd'hui on par à la recherche du lion le plus célèbre au monde à savoir Scarface, si je vous rajoute un lien c'est que l'on ne l'a pas trouvé, forcément le lendemain de notre départ ils le trouveront avec ces 3 autre frères 😥 Jamais content ces safaristes, mais bon la journée sera une nouvelle fois très placées sous le signe de belle rencontre (une fois de plus) 😀

On commence par un sunrise à la sortie du camp, c'est souvent comme ça et si tu as de la chance tu as une girafe ou un éléphant qui est dans le champ, mais bon pas cette fois ci

Un petit gnou au petit déjeuner

Une jeune lionne en observation

Un lion en balade

Les lionnes juste à coté des zèbres, mais comme ce n'est pas l'heure de manger on ne bouge pas

Puis au loin je vois, pour une fois que je vois quelque chose je peux faire mon malin 😉 un lion qui grimpe dans un arbre, c'est vraiment pas courant ces animaux dans les arbres

Et vient le moment descente, ça c'est même pas un rêve j'avais pas imaginé le voir un jour. Bon on voit bien qu'il a pas l'habitude et qu'il n'est pas très dégourdi

Maintenant c'est au tour de la lionne de descendre, même si ça sera plus fluide qu'avec le lion, elle n'a pas la grâce d'un léopard

Séquence oiseaux maintenant, il ne faut pas les oublier même si il ne sont pas très facile à mettre dans la boite.

Euplecte veuve noire. J'ai pas réussi à le prendre en vol ça tient pas en place et l'auto focus à un mal fou à faire la mise au point

Euplecte veuve-noire - Euplectes ardens - Red-collared Widowbird 

Huppe d'afrique

Huppe d'Afrique - Upupa africana - African Hoopoe 

Jabiru d’Afrique, ceux qui ont suivi pourront me dire si c'est un mâle ou une femelle. En tout cas cet oiseau va nous faire un festival.

Jabiru d'Afrique - Ephippiorhynchus senegalensis - Saddle-billed Stork 

On commence par le serpent

La grenouille

Le martin pécheur pie

 Martin-pêcheur pie - Ceryle rudis - Pied Kingfisher

Quelques lions dans la plaine

Et pour finir cette encore magnifique journée, le classique hippopotame dans la salade

11
juil

Nous croiserons un serval, vous remarquerez qu'il y a toujours une brindille pour nous casser les bonbons. Nous ne le verrons pas muloter, on peut pas tout voir ça sera pour un prochain voyage

 Serval

Des zèbres en train de se battre, on à l'impression qu'il rigole, mais je vous garantie que ce n'est pas le cas

Un élan du cap, c'est la première fois que je le mets dans la boite celui-ci

Petite scène bucolique de zèbres en train de boire et nous sommes au milieu d'un guet, qui se trouve dans une cuvette (ça a son importance), en train des les observer

Tout d'un coup nous les voyons détaler, personne dans le voiture ne comprends ce qui vient de se passer. Je suis le premier à zoomer sur l'écran de mon appareil photo et j'annonce un croco. Je vous explique pas l'excitation qui s'empare de tout le monde dans la voiture, mais un silence de mort règne dans la voiture avant le déclenchement des rafales de l'appareil photo (je reviendrai sur ce point plus tard). Une deuxième voiture de MPS safari est juste au dessus, je vous rappelle que nous sommes dans une cuvette le téléphone ne passe pas Nous leurs faisons des grands signes, ils nous répondent pas des coucous (quand ça veut pas ça veut pas). Règle du safariste (que j'ai inventé) " Quand on te fait coucou tu vas voir ce qui se passe "

Raté 
 Encore raté

Ruto notre guide dit qu'il ne bougera pas quoi qu'il arrive, nous sommes aux premières loges.

Donc je confirme le zèbre est très con ou assoiffé. Ce qui devait arriver arriva et paf le zèbre

Je vous laisse admirer

Plusieurs fois on s'est dit ça y est c'est fini, mais non il avait encore de la force pour essayer de se débarrasser du crocodile

Mais ce qui devait arriver arriva, le zèbre à bout de souffle, étouffé, noyé finit par rendre les armes

On continue la journée avec un Circaète à poitrine noire

Circaète à poitrine noire - Circaetus pectoralis - Black-chested Snake Eagle 


Le toujours aussi photogénique rollier à long brin

Rollier à longs brins - Coracias caudatus - Lilac-breasted Roller 

Il va falloir améliorer ma technique dans la prise de vue en vol

Rollier à longs brins - Coracias caudatus - Lilac-breasted Roller 


Un peu d'ombre dans la savane

Une autruche

Autruche d'Afrique - Struthio camelus - Common Ostrich 

Un vautour oricou

 Vautour oricou - Torgos tracheliotos - Lappet-faced Vulture

La plaine du Masai Mara (faudra que j'y retourne pendant la grande migration)

Un zèbre bardé de magnifiques et étranges rayures

Quelques photos ne notre lunch dans la savane, c'est un moment que j'ai adoré. Par contre une journée complète en vadrouille, c'est très fatiguant pour tout le monde et bien sur pour le chauffeur

Tony Crocetta
Tony Crocetta
Tony Crocetta
Tony Crocetta
Tony Crocetta
Tony Crocetta
Tony Crocetta

Un héron mélanocéphale

 Héron mélanocéphale - Ardea melanocephala - Black-headed Heron

La très farouche Bushbuck qui est assez difficile à observer, j'ai même été surpris qu'elle ne détale pas. Un animal que je trouve très beau

Un guépard, les ados resterons derrière le talus indifférent à notre présence

Et pour finir cette magnifique journée des lions dans leur position favorite

12
juil

Et c'est partie pour une nouvelle journée de safari, ça devient la routine ;-) Des lionnes de l'autre coté de la rive, on attendra le crossing qui ne viendra pas

Un hippopotame en vadrouille

Une girafe nous observant de l'autre coté de la Mara

On aurait presque envie de lui faire des papouilles

Un oiseau, vous l'aurez tous deviné 😉 Un guêpier nain

Guêpier nain - Merops pusillus - Little Bee-eater 

Un ado lion

Les petits chacals en train de jouer

Un faucon ardoisé

Faucon ardoisé - Falco ardosiaceus - Grey Kestrel 

Blongios de Sturm

Blongios de Sturm - Ixobrychus sturmii - Dwarf Bittern 

Coucal à sourcils blancs

Coucal à sourcils blancs - Centropus superciliosus - White-browed Coucal 

Un éléphanteau

Grue royale

Grue royale - Balearica regulorum - Grey Crowned Crane 

Pendant la pause petit déjeuner, les guides aperçoivent en contre bas Queen of Kaboso avec son fils. Le temps de plier bagage le petit s'éclipsera (on ne gagne pas à tous les coups) Mais nous pourrons admirer la maman tranquillement.

Elle disparaît à notre vue et c'est là que l'on va voir toute la maîtrise de notre guide. Il nous dit il y a de forte chance qu'elle traverse ici et avec un peut de chance elle va s'arrêter pour boire. Il se met donc la voiture en position et nous nos objectifs. Et bingo, elle passe au point donné et forcement elle a une petite soif 😀

C'est là qu'on comprend pleinement la chance que l'on a avec ces guides. Elle nous fera pas là joie de sauter de rocher en rocher, elle peut traverser sans se mouiller, on peut pas tout avoir.

13
juil

On commence par un dernier sunrise, ils vont me manquer ceux là.

Des hyènes avec un petit qui sortira du terrier

Puis un bébé buffle, en bébé même un buffle devient joli

Quelque ados lions

Et pour finir une série de piaf

Le Héron mélanocéphale

Héron mélanocéphale - Ardea melanocephala - Black-headed Heron 

Un héron goliath effet miroir

Héron goliath - Ardea goliath - Goliath Heron 

Un ibis sacré

Ibis sacré - Threskiornis aethiopicus - African Sacred Ibis 

Un Tantale ibis

Tantale ibis - Mycteria ibis - Yellow-billed Stork 

Un Héron cendré

 Héron cendré - Ardea cinerea - Grey Heron

Et pour finir le magnifique et très photogénique Martin-pêcheur huppé.

Martin-pêcheur huppé - Corythornis cristatus - Malachite Kingfisher 
13
juil

Voilà il est temps de quitter le Masai Mara et de vous faire un retour sur mon ressenti du voyage.

L'organisation dès la descente de l'avion jusqu'à l'aéroport est parfaite aucune fausse note. Une mention spéciale à la Guest House de Nairobi bien au calme et très bien tenue.

Le camp est juste magnifique à un endroit stratégique, posé au bord de la Mara, avec les hippo juste en dessous, par contre ce ne sont pas de discrets voisins. Les tentes sont grandes avec des toilettes sèches pour la nuit, pas de luxe juste du confort de toute façon on y est que pour dormir. Des douches et des WC communes pour la journée. Quand vous sortez du camp vous êtes directement dans la savane, certains camps sont loin de l'action pensez à ce point quand vous choisissez votre camp pour y aller. La nourriture simple mais bonne, une mention spéciale aux soupes et aux crudités qui ont un gout introuvable dans nos contrées.

Maintenant la partie la plus importante de notre voyage le safari, ils sont exceptionnels (je parle en général, pas par apport à ce que j'ai vu) en plusieurs points :

- La durée déjà le matin de 6h00 pour un retour vers 12h00 et l'après midi de 16h00 avec un retour vers 19h00, peux ont des plages horaires aussi étendues

- Les pisteurs, guides sont aussi exceptionnels ils ont des yeux et des oreilles c'est hallucinant. Ils se placeront toujours à l'endroit idéal pour faire de jolies photos. Ils se déplaceront de quelques metres si vous leur demandez pour avoir le meilleur angle photo, dès que vous leur demandez ils s'arrêtent même pour un simple petit oiseau. Ils s'appellent entre eux pour se refiler les tuyaux, tout ce fait au téléphone maintenant.

- Vous y verrez à coup sur des félins, la concentration animale est plutôt exceptionnelle dans le Masai Mara. Après il faut avoir un peu de chance pour voir des scènes sortant de l'ordinaire, mais pour suivre la page Facebook du camp, celles-ci ne sont pas rare loin de là.

Pour conclure la fréquentation, oui il y a du monde est-ce gênant pas du tout (En tout cas pour moi). Je m'explique scène par scène :

  • L'observation des servals on était maxi 3 voitures à chaque fois
  • Les guépards maxi 5 voitures
  • L'accouplement des lions on était seul
  • La chasse des lions 5 voitures
  • Le repas des hyènes on était seul
  • L'observation des petits chacals seul aussi
  • Le transport du petit 5 voitures
  • Les lions dans l'arbre 3 voitures
  • Le Jabiru en train de manger ont été seul, il faut avouer que pour observer les oiseaux à part les photographes quasiment personnes ne s'arrête
  • L'attaque du crocodile seul again
  • Pour les léopards, là c'est pas pareil, cet animal est la star incontestée du Masai Mara, celui qui draine le plus d'attention. Je n'ai pas trouvé ça gênant c'est moins le bazar par exemple que dans certain parc sud africain, le guide se rangeant toujours sans gêner les autres et anticipant à merveille les déplacements du léopard. Pour Romi j'ai compté facilement une quinzaine de voiture, mais son territoire est entre deux camps (Governor et Melting Pot Safari) donc forcément ça aide pas pour la tranquillité. Queen of Kaboso qui est dans un endroit moins fréquenté il y a moins de monde quand elle sort.

Donc non ce n'est vraiment pas géant et la plus part du temps vous êtes quasiment seul sur les spots.

Est-ce que j'y retournerai oui sans aucun doute et dans le même camp, c'est quand même un endroit avec une densité animale presque sans égale.


Merci de m'avoir suivi et à bientôt sur vos carnets

13
juil

Je vous propose l'assemblage de toutes les photos de l'attaque du crocodile sur le zèbre

 Crocodile attack

Une compilation sur les stars du Mara

 Queen of Kaboso
 Romi

Et pour finir si vous voulez plus de photo c'est part ici Piwigo