Paris - Kuching

Vue de Kuching

6h45 : Nous voilà partis après un réveil en catastrophe, pas vraiment réveillés.

7h30 : Alors que nous sommes déjà en route pour l'aéroport, Air Asia nous annonce par mail que l'avion aura 2 h de retard. On ne saura pas pourquoi et ça compromet d'ores et déjà notre correspondance de Kuala Lumpur à Kuching. Le check in s'effectue quant à lui sans modification d'horaire et Air Asia s'efforce de faire passer la pilule en nous offrant le petit déjeuner chez Paul.

 

Le voyage se déroule sans encombre (à bord d'un Airbus A330), et je dois dire que je n'ai jamais mangé un aussi bon "repas" dans un avion. Comme il s'agit d'un vol low coast, pas d'entrée, pas de dessert et les deux plats servis pendant les 12h40 de vol sont riquiqui, mais au moins ils sont délicieux.

A Kuala Lumpur, nous avons la chance de récupérer nos valises très rapidement ce qui nous permet d'embarquer immédiatement sur le vol prévu à 9h45 (heure locale) le vendredi. Nous passons vraiment au dernier moment : le check in clôturant à 9h, nous serons les derniers à passer, les suivants se retrouvant face à un panneau "closed" dès 9h02 exactement.

Nous croisons quelques français dépités dans (presque) le même cas que nous : ils devront attendre l'après midi pour décoller, les vols suivants étant bookés. A deux minutes près nous aurions subi le même sort. Merci Charlène d'avoir bien voulu courir dans les couloirs malgré la fatigue et le peu de sommeil...

Vol très rapide de 1H45 sur Airbus A320

Arrivée à Kuching sous le soleil, quelques nuages et une chaleur plus qu'appréciable après ces jours de froid et de pluie. Par contre, qui a parlé d'humidité ?!!!!! Ici on ne ressent qu'une chaleur plutôt sèche, je trouve.

A peine débarqué du taxi une belle surprise nous attend : notre chambre est au 23eme et dernier étage. L'hôtel Pullman est plus que sympa. Lit king size, immense salle de bain, piscine, salle de sport, SPA. On sera bien ici.

A peine fait le tour de la chambre, hop direction la piscine et ses transats, ses lits à baldaquins... :-) On a sommeil, je suis à deux doigts de m'endormir sur la banquette, mais je résiste. Il faut apprivoiser le jet-lag le plus tôt possible.

 Il est 18H. La nuit va bientôt tomber et nous décidons d'aller flâner le long du fleuve et essayer de dénicher un resto sympa et rapide car nous mourront de faim.... et avons sommeil.

Tout compte fait Charlène est fatiguée, ne veut de rien. Elle accepte le Mac Do et nous ne retrouvons à déguster tranquillement nos burgers assis le long du fleuve Sungai Sarawak, face au bâtiment de l'Assemblée de l'Etat et du Fort Margherita, tout illuminés.

L'allée qui borde le fleuve est sympa la nuit. Il y a des tas de petits resto de toutes sortes : indiens, malais, japonais, chinois, ..... Nous y retournerons.

Mots-clés: