Parc National du Gunung Mulu - J1

Nous quittons tranquillement Kuching et le confort de notre hôtel pour prendre l'avion à destination de Mulu, au coeur du parc national du Gunung Mulu.

Le départ, initialement prévu à 11h15 avait été avancé à 10h20 et c'est une fois de plus à la dernière minutes que nous avons embarqué à bord de l'ATR 72. Je pousse un ouf de soulagement ; bien qu'à hélices ce n'est pas un petit coucou puisqu'il y a quand même 68 places et depuis Kuching le pilote ne volera pas à vue. Me voici rassurée.

 

Le voyage dure à peine 2h et nous survolons la jungle, la montagne, la jungle, des gorges, la jungle, rien que la jungle et au milieu coule une rivière... Il s'agit en réalité de plusieurs rivières appelées "Sangai". La vue à l'arrivée est époustouflante. J'aime cette phrase du Lonely Planet. Le Gunung Mulu comprend des sites saisissants, qu'il s'agisse des cavernes humides s'ouvrant sur un monde souterrain mystérieux ou d'épais rubans de fôret tropicale serpentant dans un paysage dentelé qui évoquent un Jurassic Park inexploré".

A l'arrivée le bus, si l'on peut qualifier cet engin de bus, nous conduit à notre hôtel, le Royal Mulu Resort, petit oasis de vie construit tout en bois, niché près d'une rivière, cerné de promontoires calcaires et semblant complètement perdu au coeur de la nature. L'hôtel dispose tout de même d'une piscine et d'un SPA, mais pas d'internet. Enfin disons plutôt qu'une connexion internet existe mais elle est uniquement satellitaire ! Consternation (et c'est un euphémisme) car le prix est prohibitif. Pour cette raison, seul les commentaires du jour seront publiés. Les photos seront chargées lorsque nous aurons récupéré une connexion internet digne de ce nom.

Nous déposons nos affaires dans la chambres, allons faire un tour au stand de l'hôtel afin de regarder les tarifs pratiqués par leurs guides et après en avoir pris connaissance nous fuyons à l'entrée du Parc National afin de réserver au plus tôt les excursions qui nécessitent d'être effectuées avec un guide. Nous avons la chance de rester 3 jours entiers sur le site ce qui nous permet de réserver dès aujourd'hui la visite des 4 grottes habituelles ainsi que la nouvelle grotte récemment ouverte au public. Régis ira faire un tour sur le Mulu Canopy Skywalk, tandis que Charlène (trop petite pour une passerelle de 40 m de haut) et moi iront visiter l'unique grotte que l'on peut visiter sans guide. 3 km AR et 428 marches à monter pour accéder à une grottes que nous explorerons à la lampe torche. J'espère que nous serons seule. Il y a peu de touristes à Mulu, l'escale n'étant pas donnée dans la mesure où il n'y a pas de route.

Une fois nos réservations faites, nous retournons à l'hôtel et profitons de la fin de l'après midi pour barboter au bord de la piscine. La pluie commence à tomber, il fait chaud, très chaud.... nous restons à l'abri des parasols et la journée se terminera avec des alternances de pluie épaisse et de soleil. Contrairement à Kuching, l'humidité est omniprésente.

Puisque nous sommes perdus au milieu de nulle part nous dînons au resto de l'hôtel qui propose un buffet de spécialités asiatiques. Le choix est vaste. Le principe du buffet est pratique.

A la fin du repas nous avons droit à un ridicule spectacle de danse avec au générique, le personnel de l'hôtel, la réceptionniste que j'ai reconnue, et peut-être même les femmes de ménage. Ce qui était sensé représenter des danses typiquement malaises c'est transformé en un ridicule ballet pour touristes lorsqu'on paru sur scène trois hommes à moitié nus sous leur pagne et leur cape en fourrure de panthère tigrée. D'ailleurs, on se demande s'il existe même des panthères tigrées en Malaisie. Des noires oui, mais les tigrées ? Il faudra vérifier.

Bon, désolée les filles, contrairement aux femmes asiatiques avides de paires de fesses, j'ai longuement hésité à les prendre en photo. Et puis très franchement je n'ai pas osé. La seule photo prise sera de l'ensemble de la troupe avec Charlène au milieu, car, elle, évidemment a adoré le show.

Nous nous couchons tôt car demain RDV à 9h du matin à l'entrée du Parc.