Parc National du Gunung Mulu - J4

Notre dernier jour à Mulu.

Notre dernière journée dans le parc national du Gunung Mulu avait pour but de récupérer après l'effort des jours précédents en profitant de la piscine de l'hôtel.

Nous avons donc pris tout notre temps et profité pleinement du petit déjeuner de l'hôtel.

 

Nous avions repéré une petite randonnée de 5h, le sentier des chutes de Paku où il est possible de se baigner. En réalité nous avons fait l'aller-retour en 3h30, pause comprise. Encore une fois, nous avons rencontré une multitudes d'insectes étranges et énormes. Une fois sur place, nous sommes un peu déçus : autant le sentier traversant la jungle était mignon, autant la cascade ne casse pas 3 pattes à un canard. Puisque nous sommes sur place et qu'il fait chaud, nous décidons de nous baigner mais l'eau est froide (ou bien alors il fait très très chaud dehors... ou bien les deux) et seule Charlène ose se baigner.

Une surprise agréable nous attend cependant. Alors que je suis au bord de la rivière, immobile et les pieds dans l'eau, les petits poissons qui nageaient dans l'eau se précipitent sur mes pieds et se mettent à me les mordiller. Enfin... mordiller est un bien grand mot. Heureusement que les poissons n'ont pas de dents.

Nous avons eu notre fish pédicure for free !!!! ;-)

Au retour nous décidons de tester le seul resto concurrent de Mulu Cafe. Prix à peine moins chers, qualité identique, pas de clim mais un cadre plus authentique. On aperçoit à travers la porte un père berçant son enfant dans un hamac en tirant sur une corde. Système astucieux mais ereintant pour les parents surtout avec une telle chaleur. Aujourd'hui la température a bien dû monter à 35-36 °C.

L'après-midi nous montons à 30 mètres du sol sur la "Tree Top Tower". Il est 14h et nous sommes seuls encore une fois à profiter de la ballade. Nous montons les marches de cette tour d'observation construite pour observer la faune environnante. Nous entendons une multitude de sons, de bruits. Ce sont pour la plupart des sons d'oiseaux. Mais nous n'en voyons aucun. Nous sommes pourtant bien cachés dans notre tour d'observation et nous ne faisons (presque) pas de bruit. Les seuls animaux vus d'en haut ne seront que les papillons. Dommage.

Nous rentrons donc à l'hôtel pour profiter de la piscine et se reposer un peu jusqu'au repas du soir.